En immersion dans un atelier d’impression de coton à Jaipur, Inde [vidéo]

[in english below]

Après 8 heures de route, nous sommes enfin arrivés épuisés à Jaipur, au Rajasthan, en Inde.

« Voulez-vous voir un atelier d’impression de coton? » nous demande notre chauffeur.

« Oui! On adore visiter des ateliers! »

Nous sommes arrivés dans une rue déserte, aux trottoirs défoncés, batiments qui semblaient être là depuis la nuit des temps tellement les murs étaient moisis. Nous avons monté quelques marches déconfites, avons faits quelques pas, seuls dans le batiment, nous entendions des toc, toc, toc. C’est là que nous sommes tombés dans cette grande pièce, dont la quasi superficie était recouvertes de longues tables de 20 mts de long.

Trois personnes travaillaient là, le bruit des tampons qu’ils manipulaient avec dextérité comme seul bande son.

C’était un dimanche, ils travaillaient, en silence, concentrés, tamponnant inlassablement les longueurs d’étoffes en coton, comme tous les jours, depuis qu’ils sont enfants, dans cette pièce sans fenêtre, dans les effluves d’encres que Greenpeace n’approuverait pas.

Voilà comment ça se passe, en vidéo [52 secondes]

We arrived in a desert street near Jaipur exhausted by a long long road trip. Broken pavements, buildings that seemed to be there since the dawn of time so the walls were moldy . We climbed a few steps discomfited , after some steps, alone in the building , we heard knock, knock , knock . This is where we came in this large room, which almost covered area was long tables 20 mts long.

Three people were working there with dexterity, the sound of their stamps as only soundtrack.

It was a Sunday , they were working in silence , concentrated, dabbing tirelessly lengths of cotton fabrics , like every day, since they were children in this windowless room , in a smell of ink Greenpeace would not approve .

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

We love your comments!